Expériences bretonnes : Apprenez à reconnaître et cuisiner les plantes sauvages

Marie-Renée a été choisie pour faire partie du panel proposé par le Comité Régional de Tourisme dans le cadre des Expériences Bretonnes.

Bienvenue dans l'univers bucolique de Marie Renée

C'est à Bais, au coeur de l'Ille et Vilaine, dans sa ferme familiale joliment rebaptisée le gîte " Aux bonnes herbes", que cette amoureuse de la nature vous invite à venir découvrir les vertus gustatives et nutritionnelles des "mauvaises herbes".

Cinq sens en éveil

9h30. Marie-Renée nous accueille autour d'une tisane accompagnée de petits gâteaux. Une première dégustation idéale pour réveiller nos sens ! Notre petit groupe fait connaissance, attentif aux conseils de notre hôte :"pour reconnaître les plantes sauvages comestibles qui peuplent nos jardins, vous devez les regarder, les toucher, les sentir.La cuisine sauvage implique aussi de réapprendre à vivre au rythme des saisons, elle invite à se reconnecter avec la nature et à profiter de la force de vie exceptionnelle de ces plantes qui poussent spontanément, sans aucune aide". Cette philosophie de vie, Marie-Renée l'a longtemps cultivée avant de la partager depuis quatre ans à travers ses ateliers.

Une cueillette avisée et surprenante

Paniers et bloc-notes à la main, nous partons flâner dans le jardin. Massifs éclatants de coquelicots, chapelets de plantes aromatiques, bouquets sauvages de bourraches... Ici, la nature est reine. Au fil de la matinée, ce sont plus d'une vingtaine de ces protégées que Marie-Renée nous fait découvrir. Plantain, camomille matricaire, bourse à pasteur, sédum reprise, consoude..."Attention, si de nombreuses plantes sauvages sont comestibles, d'autres en revanche sont toxiques". Ainsi, il est important de bien différencier la carotte sauvage, dont la fleur peut s'apprécier en beignet, de la cigüe qui peut être mortelle. En revanche, aucun problème pour reconnaître l'ortie."Cette véritable  bombe nutritionnelle est truffée d'oligo-éléments, de vitamines et de protéines".De quoi nous donner envie d'en cueillir quelques poignées pour le déjeuner.

On s'affaire en cuisine !

Les paniers remplis, nous entrons dans l'antre de Marie-Renée : sa cuisine. Au menu : apéritif au lierre terrestre, beignets d'achillée millefeuille, pesto de bourrache, tartare d'ortie, brochette de coquelicots, galettes de céréales au plantain, tarte au chénopode, assiette gourmande au sureau. Tout un programme qui intrigue déjà nos papilles ! Les néophytes que nous sommes, profitons des conseils de Marie-Renée pour concocter chacun des plats. Au passage, quelques doigts s'égarent dans la crème de sureau fraîchement préparée ou encore dans le pot de câpres de marguerites ! De vrais délices...

Une symphonie de couleurs et de saveurs

Trônant sur la table, notre salade de plantes sauvages agrémentée de pétales de souci, de thym et de bourrache donne le ton du repas : haut en couleurs et en saveurs !"Il est vrai qu'en comparaison, nos laitues sont quelque peu monotones", s'accordent les convives. Aussi étonnés qu'amusés, nous découvrons une autre manière de manger qu'il nous tarde de faire découvrir à nos familles et amis ;"une nouvelle palette d'ingrédients gratuits et à portée de main s'offre désormais à nous". Mais attention à bien les identifier. Au moindre doute, mieux vaut ne rien cueillir et revenir chez Marie-Renée pour affiner ses connaissances et découvrir encore d'autres plantes à déguster... sans modération !

Texte : Julie Danet

Site du CRT et présentation de l'Expérience Bretonne proposée par Marie-Renée : http://www.tourismebretagne.com/idees/vivez-une-experience-bretonne/apprenez-a-reconnaitre-et-cuisiner-les-plantes-sauvages